29 ans et qui je suis vraiment

08:11


29 ans. Il est peut-être temps que je fasse le deuil de mes 23 ans non? Je me souviens encore de ma grimace le jour de mes 25 ans et ne parlons même pas de mes 27, le 7 tout de suite on sent que quelque chose ne va pas dans le bon sens...

Et puis, je me pose la question, le chiffre 23, bon d'accord je l'aime bien mais la personne que j'étais à 23 ans me fait-elle envie? Si je le pouvais, j'adorerais être qui je suis maintenant en ayant 23 ans et toutes les années qui viennent ensuite. Mais je n'aimerais pas retourner dans ma peau à cet âge-là. Cet âge où je m'excusais un peu d'être une femme, la féminité et moi on ne savait pas vraiment comment travailler ensemble ; où mon caractère et moi nous n'étions pas toujours en phase. Un caractère fort on disait, et moi je ne l'aimais pas franchement ce caractère qui donnait une image de moi que je ne voulais pas.

J'ai toujours été en contradiction entre mes instincts et ce que j'aurais aimé être. Une femme mystérieuse, drôle mais tout en finesse. La douceur incarnée sur une discrétion délicate... Vous la voyez arriver la peau de pêche qui va avec? lol


Mais cette femme-là je ne la suis pas et ne l'ai jamais été. Je ne sais pas garder mes sentiments pour moi, j'ai besoin de parler, de mettre les mots sur les choses qui me chiffonnent. Je suis une anxieuse et mon cerveau ne se tait jamais. Je suis empathique mais je ne sais pas forcément très bien gérer la machine. Je suis de nature altruiste et quand je ressens le besoin des gens je m'interdis de détourner les yeux et de faire comme si je ne savais pas. De la même manière, quand on pense que les sous-entendus sont subtiles alors mêmes qu'ils me pètent les oreilles, je tourne effrontément le dos. Je n'aime pas les contraintes, les cloisons, les pièces sans double porte de sortie. Quand je me mets dans une situation, j'évalue avant la possibilité de partir. Non pas que j'ai l'intention de m'enfuir, mais j'ai besoin de savoir que je pourrais le faire si je venais à en avoir envie. Vous l'aurez compris, les croisières très peu pour moi et les engagements long terme sans avoir lu toutes les conditions c'est juste impossible. 

J'aime les gens. Mais pas tous. Des fois j'essaie de ne pas le montrer, de ne pas ouvrir ma bouche mais alors ce sont mes yeux qui parlent pour moi. Mes yeux ne savent pas se taire, ils n'ont pas appris. Alors je fixe mon regard ailleurs. On dit que ce sont les yeux verts qui ont la capacité de virer tempête de cette manière. A voir. J'ai peur d'être chiante. Non, en fait, je suis chiante et j'ai peur que cela indispose les gens qui m'entourent. Je suis fidèle. Très. Et j'ai le sens de l'honneur. Les coups bas très peu pour moi et les tromperies de même. J'écoute. Beaucoup. Je soutiens aussi. J'aime. Fort et intensément. 


Les années passant, les ingrédients sont restés les mêmes mais la recette a un peu évolué. Je m’apaise. Craint de moins en moins le désamour de mes proches qui, je le sais, m'aiment comme je suis. D'ailleurs "Comme je suis" sentait le "Malgré qui je suis" jusqu'à présent et doucement cela évolue vers " Pour qui je suis".


Parce que finalement, je suis plutôt sympa dans mon genre! Encore parfois tiraillée entre mes bons et mes mauvais côtés mais curieuse, positive et bien décidée à aller de l'avant et à continuer à explorer qui je suis vraiment!


La 20 aine, ceci sera notre dernière année à passer ensemble bras dessous bras dessous alors profitons-en parce que je n'ose même pas imaginer ce que sera mon billet d'humeur de mes 30 ans! 



billet d'humeur d'anniversaire. flatlay 29 ans

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Bon anniversaire ma belle & bon courage pour la trentaine qui approche à grands pas ! 28 pour moi cette année , je trouve ce chiffre horrible >.<

    RépondreSupprimer

Retrouvez moi sur Facebook ;)

Subscribe