Chronique d'une semaine ultra pourrie ( ou comment gérer son stress... ou pas)

09:00





Alors là je vais parler boulot... Je suis du genre à avoir besoin de savoir où je vais. Même si c'est à moyen ou long terme mais je ne me sens pas bien dans les situations où je n'ai pas de point de mire. Si je n'ai pas de destination , pas de date ou de délai je suis complètement pommée. Savoir c'est pouvoir maitriser ou au moins me préparer, anticiper... J'ai besoin de ça pour éviter l'effet trou noir cosmic.

En l'occurrence quand on m'a annoncé en décembre que j'avais l'opportunité d'accéder à un poste super intéressant et que la mutation se ferait pile 30 jours + tard j'ai à la fois complètement flippé de quitter un service et une équipe avec qui je travaille depuis 7 ans et que j'aime à la folie et en même temps j'étais ultra heureuse d'avoir l'opportunité d'accéder à un poste dynamique et où j'allais pouvoir développer de nouveaux projets.



La machine du contrôle s'est donc mise en place (oui j'aime bien contrôler j'avoue), annonce dans mon service, date du pot de départ ... et puis 1 semaine + tard " finalement plus si sûr que les choses puissent se faire" mon n+1 devait renégocier les changements. Chaque semaine du mois de janvier était plus floue que la précédente. Je suis partie en vacances sans savoir si la semaine qui suivait je serai encore ou non à mon poste.

Après avoir pensé que finalement c'était foutu, mon n+1 m'a finalement annoncé que ce changement ne pourrait pas avoir lieu le 1er février mais sûr de chez sûr le 1er mars!
Là, j'ai attendu de nouveau d'avoir une preuve écrite : et oh on ne me la fait pas là ! lol J'ai enfin eu la confirmation par mail le 10 février.

Ca y est une date, une vraie, le processus du good bye allait enfin pouvoir commencer, il me restait donc 19 jours pour verser mes larmes (oui je suis une grande sensible et mes collègues je les aime vraiment d'amour ^^). Cette semaine était donc ma dernière... enfin normalement....

hunger games gif


Je vais vous la faire courte sinon j'en ai pour 3 pages : mon n+1 n'est pas dans les temps et il souhaiterait redécaller les changements de poste d'environ 2 semaines... ( pq oui je suis loin d'être la seule à bouger dans ces mega chaises musicales) mais ça il ne me l'a pas dit à moi, noooooonnnnnnn. il l'a dit à une collègue... Donc me voilà en pleine dernière semaine à attendre de savoir ce que je suis censée faire... Au final, il n'est jamais venu me voir, pas de mail rien... J'ai fait mes cartons, j'ai fait mes au revoir en tendant le dos : un mail va-t-il tomber vendredi à 18h?

Bref, après tout ça je crois avoir réellement compris ce que voulait dire "avoir la rate au court bouillon"

Pour être honnête j'étais dans un sale état. Mal au ventre, à fleur de peau et avec cette sensation , vous savez quand vous regardez beaucoouuppp trop longtps un écran et qu'après vous êtes complètement embrouillé,  vous n'arrivez pas "penser droit", ben c'est un peu ça. Je n'arrivais pas à être là. Bon je parle au passé mais pour l'instant c'est pas franchement mieux. Je quitte mon service lundi midi pour normalement commencer à temps plein dans mon nouveau service à 14h, je ne suis pas à l'abri d'un contre ordre de dernière minute...

gif


Comme je me transformais doucement mais sûrement en une bête mi affolée mi agressive j'ai tenté des "trucs " pour me calmer.

Alors vous me direz on les connait normalement les trucs : manger équilibré  afin de ne pas épuiser un corps par de la mal bouffe, se coucher tôt, faire du yoga etc...

A ce moment là, je n'étais pas en état de tenter toutes ces choses raisonnables, non mon plan d'attaque a été :


  • m'acheter un maxi paquet de GoldenGrahams afin de les manger par poignée devant une série ( série de la liste que vous connaissez lol)

golden grahams party



  • me teindre les cheveux en violet ( + précisément en violine soie siouplé) afin que ma couleur fétiche m'accompagne toute la journée
coloration schwarzkopf violine soie

  • m'acheter des baskets trop cool trop belles avec un hologramme qui met un peu de lumière dans ma vie

basket blanche victoria hologramme


Sauf que concrètement je peux déjà vous faire le bilan : mes trucs ne marchent pas des masses lol Oui ce sont des p'tits plaisir, oui je ne quitte plus mes baskets et je suis en amour de mon violine soiiieeee ^^mais concrètement, j'ai une peau horrible, les ongles qui cassent, j'ai tjs mal au ventre, mon dos qui n'aime pas le stress me le fait à nouveau comprendre, je suis tjs aussi grognon....

Bref, il va falloir trouver autre chose parce que je ne peux pas à nouveau démarrer un mois dans cet état!


-> Du coup, j'ai décidé de faire les choses en mieux : à moi la tisane achetée chez l'herboriste :

tisane herboriste anti stress

Il s'agit d'un mélange de plantes bio : cirtonnelle, houblon, millepertuis, lavande, ortie blanche et romarin. A raison de 2 tasses par jour.

-> Je vais m'astreindre à 15 min de yoga chaque matin et une séance d'étirement chaque soir.

-> Et surtout, je vais tenter de RE-LA-TI-VI-SER, et ça avec moi ce n'est pas une mince affaire ^^


Voilà pour mon billet d'humeur à rallonge...

La suite au prochain épisode ;)

You Might Also Like

0 commentaires

Retrouvez moi sur Facebook ;)

Subscribe